Eté 1914 - Mairie de Hauterive

Aller au contenu
Publications - Liens > Dossiers thématiques > Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale

Préparée essentiellement par la persistance de l'antagonisme franco-allemand, la "poudrière balkanique", la Première Guerre mondiale est déclenchée à l'été de 1914.

L'assassinat à Sarejevo, le 28 juin, de l'archiduc héritier d'Autriche entraîne le gouvernement de Vienne dans la guerre contre la Serbie (28 juillet). La Russie manifestant son intention de soutenir son alliée serbe (30 juillet), l'Allemagne alliée à l'Autriche lui déclare la guerre (1er août).



La France est alliée de la Russie depuis 1893, mais elle attend que ce soit l'Allemagne qui lui déclare la guerre, le 3 août. Le lendemain, l'Angleterre déclare à son tour la guerre à l'Allemagne qui a violé la neutralité belge pour pouvoir attaquer la France.

La "guerre éclair" imaginée contre la France par le grand état major allemand (von Schlieffen puis von Motke) échouera. Stoppés sur la Marne et sur l'Ourcq, entre le 5 et le 11 septembre par les généraux Joffre et Gallieni, les Allemands se replient jusqu'à l'Aisne, puis engagent, avec l'armée française, une "course à la mer" qui permettra aux Français de sauver les ports de la mer du Nord. Sur sept cents kilomètres de front commence ensuite "la guerre de position", une guerre de tranchées.





Joseph Gallieni                               Joseph Joffre

En 1916, la tentative allemange imaginée par von Falkenhayn visant "à saigner à blanc" l'armée française dans l'enfert de Verdun n'a pas de succès. Pendant plusieurs mois, les hommes du général Pétain résisteront à un véritable déluge d'artillerie.


Philippe Pétain

En avril 1917, l'offensive française du Chemin des Dames se soldera à nouveau par un échec sanglant.

Le général Pétain prend alors le commandement en chef, il décide d'attendre. Les Etats-Unis entrent en guerre le 6 avril 1917 pour riposter à la guerre sous-marine engagée par l'Allemagne.



Découvrez la suite...
1918 : la victoire et l'Armistice

Retourner au contenu