Réunions de Quartiers - Mairie de Hauterive

Aller au contenu

Réunions de Quartiers

Cadre de Vie
Réunions de quartiers participatives
Hauterivoises, Hauterivois, Mesdames et Messieurs,

 
L'équipe municipale, lors des élections municipales de mars 2020, s'est fixée un certain nombre d'objectifs dont celui de rencontrer, au plus près de leurs lieux de vie, les Hauterivoises et les Hauterivois au travers de réunions de quartiers.

 
Le contexte sanitaire des deux dernières années n'a pas permis de mettre à exécution cet engagement.

 
Maintenant que la possibilité de se réunir est beaucoup plus libre, la municipalité a donc décidé d'aller à la rencontre des habitants des différents secteurs de la commune.
 
Ainsi nous vous invitons à venir à la réunion de votre quartier que nous organisons, selon le calendrier, ci-après.

Ce sera, pour nous élus, l’occasion de :

 
     
  • Évoquer avec vous Les projets de la commune : expliquer et détailler les actions de la municipalité
  •  
  • Apporter des réponses aux problématiques locales : les sujets de  préoccupations liées à la vie du quartier sont abordés, que ce soit pour des projets structurants ou des soucis du quotidien
  •  
  • Donner la parole aux habitants et créer du lien avec les élus


Calendrier des réunions :

  • le samedi 18 juin, entre 10h00 et 12h00, près de l'abribus du chemin des Favards, pour les habitants de la route de St Priest, du chemin des Favards, de l'impasse des Caires et de la route de Villéna
  • le samedi 25 juin entre 10h00 et 12h00, sur le parking du cimetière, pour les habitants de la route de Fontsalive, de la rue de l'Etang, des rues des Sables, du Parc et du Bois vignaud, de l'impasse du Parc
  • le vendredi 1er juillet , entre 18h00 et 20h00, sur le délaissé de la route du Bioparc (au niveau du  41, avenue de St Yorre), pour les habitants de l'avenue de St Yorre, de la route de St Sylvestre, des rues des Bourses et des Vignes, de la route de Brugheas, le "haut" de la rue de la Gare jusqu'au croisement avec le CD 131 et les hameaux des husseaux et de Bois contaux
  • le samedi 3 septembre entre 10h00 et 12h00, à la salle FARANDOLE, pour les habitants du bourg hors lotissements "Le Colombier" et "La Prairie" (date à confirmer)
  • le samedi 10 septembre entre 10h00 et 12h00, sur l'aire de jeux, pour les habitants des lotissements "Le Colombier" et "La Prairie" (date à confirmer)
  • dans le BIOPARC pour les entreprises du BIOPARC (date et horaire à confirmer)

          
Comptes-rendus des réunions de Quartiers

18 juin 2022 - 10h00/12h00
 

 
Convocation distribuée dans les boîtes aux lettres de tous les habitants des routes de Saint Priest et de Villéna, du chemin des Favards et de l'impasse des Caires
 

 
Habitants présents :
 
Mesdames et/ou Messieurs
Route de St Priest : BARTHOLOMEU, BERTHET, BOURDEAUX, BOURGUIGNON, CORNUT, CROUZERY, DUBOIS, FRADIN, GAUME, GIRAUD, GUERRIER, MADELMONT, MARTIN, MARTINET, RIGAUDIAT, ROCHER, SANCHEZ, THOMAZON, VAIRET.
 
Route de Villéna : RICHARD, ROLLAND
 
Chemin des Favards : LOURDIN, MARTINET.
 
Impasse des Caires : PAPUT,
 

Élus présents : Didier CORRE, Maire, Claudine CAUCHARD, 1° adjoint en charge des affaires sociales, Daniel JOURDAN, 2° Adjoint en charge du suivi des travaux et du service technique, Serge DELABRE, 3° Adjoint en charge des finances communales, Jean-Louis CHAMPREDON et Patrice GUERRIER, Conseillers municipaux également habitants du quartier et Emmanuel DESAGE, Conseiller municipal depuis le mois de janvier 2022, remplaçant Anne DEBOUT, démissionnaire.
 
 
Pour commencer, Didier Corre, Maire, a salué la mobilisation des habitants du quartier qui sont venus nombreux à cette première rencontre avec les élus.
 
 
Après que chaque personne ait décliné son identité et que chaque élu ait été présenté avec leurs fonctions au sein du Conseil Municipal, Monsieur le Maire, au nom de toute la municipalité,  :
 
 
►Fait un rappel des plus importants investissements réalisés sur la commune au cours des deux dernières années, notamment :
 
-         L'aménagement de la route de Saint Priest qui concerne tout particulièrement ce quartier et qui a permis non seulement de résoudre le problème d'évacuation des eaux pluviales, de créer un chemin piétonnier sécurisé en bordure de voie, de faire ralentir les véhicules sur cette portion de route, mais aussi d'embellir le secteur ;
 
  Coût global (hors goudronnage de la route pris en charge par le Département) : 305 633,00 € HT
 
  Subventions accordées : seulement 28 562,98 €
 
-         La réfection de l'impasse des Caires (également dans le secteur) et d'une partie de la route de Fontsalive pour 47 442,60 € TTC (subvention du Département : 11 860,65 €)
 
-         Des travaux de sécurité incendie aux écoles avec, principalement, la création d'escaliers extérieurs pour les classes à l'étage et d'une deuxième sortie pour une des classes maternelles pour un montant de près de 90 000 € TTC, travaux heureusement financés à 80 % par des subventions (de l’État, de la Région et du Département)
 
-         Des travaux pour l'accessibilité du bâtiment de la mairie pour près de 40 000,00 € TTC, travaux là aussi bénéficiant de subventions à hauteur de 13 090,00 (État et Département)
 
 
  ►Aborde les projets :
 
-         Un qui concerne encore le quartier avec l'aménagement du chemin des Favards dans sa partie habitée en même temps que la réfection des rues du Parc, du Bois Vignaud et de l'impasse du Parc. Coût estimé de l'ensemble du programme 2022 de voirie : plus de 205 000 € HT (subvention du Département : 60 000 €, participation de la commune d'Abrest pour la partie mitoyenne de la rue du Parc 67 000 €) ;
 
-         Création dans le bourg d'un lotissement de 11 parcelles constructibles sur un terrain communal débouchant sur la rue de la Gare ;
 
-         Une étude pour la redynamisation du Bourg en collaboration avec Vichy Communauté et le Département avec des actions pour favoriser la production de logements, la création de lieux de convivialité et l'installation de commerces de proximité.
 
 
  ► Fait part des difficultés que rencontrent les communes d'une façon générale avec des charges qui explosent et des recettes qui stagnent (les dotations de l’État baissent, le seul levier dont on dispose est la taxe foncière mais on ne peut pas l'augmenter indéfiniment et à cela s'ajoute, pour Hauterive, la disparition totale de la surtaxe sur les eaux minérales du fait que la SCBV n'a plus aucune source exploitée sur le territoire communal.
 
 
  ►Montre toute l'implication de la municipalité pour les écoles ( effectif entre 120 et 130 élèves pour 5 classes) avec des efforts consentis pour accueillir au mieux les enfants : garderie matin et soir, cantine scolaire, temps d'activités périscolaires entre 12h00 et 14h00, la mise à disposition de deux employées communales pour les écoles maternelles, cours d'éducation sportive avec un éducateur spécialisé pour chaque classe en accord avec les enseignants (qui ont ainsi la possibilité de scinder leur classe en 2 groupes :  pendant que l'un fait de l'exercice physique, l'autre reste en classe pour suivre des cours mieux en rapport avec le niveau d'apprentissage des élèves).
 
-A noter que, à la rentrée prochaine, la confection des repas sera faite par un traiteur pour pouvoir respecter toutes les nouvelles normes imposées par la loi EGALIM (utilisation de 80% de produits locaux, 20% de « bio », menus végétariens une fois par semaine,...)
 
 
 ►Évoque le travail effectué par les services techniques pour l'entretien des espaces publics et du patrimoine communal en précisant que, dans la mesure où il y a interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires, c'est  maintenant très compliqué de maintenir constamment « propres » les trottoirs, les bas-côtés, les zones gravillonnées ou sablées telles que le cimetière ou les différentes places de la commune : il profite donc de ces réunions de quartier pour sensibiliser les Hauterivois à ce problème et pour les inciter à entretenir, dans la mesure du possible, les espaces publics le long de leur propriété. Il est même prévu de donner gratuitement, là où le sol le permet, des plants de fleurs à mettre au pied des murs (comme cela se fait déjà au niveau de certains bâtiments communaux).
 
 
  ►Rappelle que depuis juillet 2020, une agence postale communale est ouverte à la mairie et est tenue par une personne très compétente, dévouée et (surtout) discrète.
 
 
  ►Insiste sur le fait que la municipalité met tout en œuvre pour favoriser le lien social au travers d'un soutien important des associations communales auxquelles elle met à disposition des salles et des équipements qui leur permettent de fonctionner -A noter que, à la rentrée prochaine, il y aura une équipe de foot qui portera à nouveau les couleurs d'Hauterive dans le championnat départemental (la « mise en sommeil » du club n'aura duré qu'un an) -A noter aussi : la Fête Patronale, organisée toujours par le Comité des Fêtes, aura enfin lieu le dernier week-end d'août de cette année, la dernière édition remontant à 2019 avant l'apparition du COVID.
 
 
                                            Parole a été ensuite donnée aux habitants :
 
 
Mme ROLLAND, qui les avait formulées déjà par écrit avant la réunion, a 2 demandes :
 
-         l'installation de glissières de sécurité le long de la route de St Priest, côté pair, là où l’accotement est en dévers -réponse donnée par les élus : s'agissant d'une route départementale, les services du Département de l'Allier doivent donner leur avis, et, à partir de là, la question sera étudiée par la commission « voirie »-
 
 
-         la réfection de la chaussée de la route de Villéna  - réponse des élus : D'une part, cette route est mitoyenne avec St Sylvestre Pragoulin (il faut un accord entre les 2 communes pour faire des travaux) et, d'autre part, elle n'est pas en mauvais état comparé à d'autres voies de la commune et donc la priorité n'est pas de la rénover prochainement-
 
 
Elle a aussi une nouvelle demande : que les pavés devant l'église soient rabotés -réponse des élus : ces pavés sont destinés à faire ralentir les voitures sur le parvis, ils ont déjà été aplanis plusieurs fois, la commission « voirie » sera sollicitée pour étudier à nouveau la question-
 
 
Madame LOURDIN souhaiterait que l'éclairage public soit installé au bas du chemin des Favards -réponse des élus : le problème est qu'il n'y a pas de poteau électrique sur lequel pourrait s'installer un lampadaire, la seule solution serait de mettre un candélabre, un devis sera demandé  auprès du SDE 03 (Syndicat Départemental d'Eléctricité) et le Conseil Municipal statuera-.
 
 
Des habitants demandent que soit installée une boîte aux lettres pour l'envoi des courriers -réponse des élus : la demande sera faite auprès de La Poste-
 
 
D'autres signalent que des propriétaires privés ont des haies qui débordent sur les trottoirs et que certains laissent également leurs poubelles en permanence -réponse des élus : un courrier sera adressé aux personnes concernées pour leur demander de se conformer à la règle-
 
 
Quelques questions sur l'entretien des fossés et des bords de route -réponse des élus : c'est le même problème que pour l'entretien des trottoirs, les employés communaux du service technique (2 titulaires à plein temps toute l'année et 2 contractuels à temps non complet pendant la période estivale) ne peuvent passer partout en permanence dès que l'herbe commence à monter. Il faut que chacun y mette du sien au droit de sa propriété-
 
 
Quelques plaintes concernant l'utilisation systématique d'engins bruyants (tondeuses, débroussailleurs, taille-haies, matériel de bricolage,...) en dehors des heures autorisées -réponse des élus : un rappel des règles est fait dans les bulletins municipaux et sur le site internet : « les travaux momentanés de bricolage ou de jardinage, réalisés à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage, ne peuvent être effectués, selon l'arrêté préfectoral en vigueur, que :
 
-         les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 14h00 à 19h30,
 
-         les samedis de 9h00 à12h00 et de 15h00 à 19h00,
 
-        les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.
 
 
 
 
Le sujet du projet de méthaniseur a été abordé. Mr CORRE rappelle que c'était celui de Vichy Communauté, et qu'il est abandonné car le cabinet chargé de la communication (basé à Nantes...) n'a pas fait son travail d'explication et, surtout, a menti en indiquant qu'il avait réuni en premier lieu, comme cela aurait dû être fait,  les entreprises du BIOPARC et qu'il avait recueilli leur acceptation. Il n'en fut rien et quand les chefs d'entreprises l'ont appris, notamment le PDG de TOP CLEAN, ils ont réagi en affirmant qu'ils pouvaient perdre des clients, non pas pour des raisons d'odeurs ou de nuisances majeures mais à cause d'un risque de poussières de paille qui peuvent s'introduire dans les filtres des « salles blanches » conduisant à ne plus respecter le cahier des charges très strict qui leur est imposé. Si cette information leur avait été donnée en premier lieu, le projet se serait déplacé ailleurs (sur la commune ou sur les communes limitrophes). Au lieu de cela, avec les remous que cela a provoqué, il n'y a plus beaucoup de maires pour accepter ce type d'équipement qui serait pourtant une très bonne chose pour l'environnement et la production d'énergie dont on a bien besoin.
 
 
Et, pour finir, toutes les personnes présentes ont été invitées à partager le verre de l'amitié offert par la municipalité ce qui a permis à certains des habitants du quartier d'envisager d'organiser, l'an prochain, une fête des voisins.
 
Créé avec WebSite X5
Mairie de Hauterive

Place de la Mairie
03270 HAUTERIVE
Contactez nous
Tél. 04 70 59 00 13
Fax 04 70 59 00 72
Mail :
mairie.hauterive@wanadoo.fr
Retourner au contenu